La profondeur de champ
2 avril 2018
Les bases de la photographie
2 avril 2018
Show all

L’indice de lumination (IL)

La photo et la vidéo, c’est une affaire de quantité de lumière sur un capteur (ou une pellicule il y a encore quelques années).

Il est donc utile d’essayer de quantifier cette lumière pour définir la bonne exposition.

L’indice de lumination est fait pour ça. Il porte plusieurs noms et correspond au couple : ouverture / temps d’exposition.

L’abréviation d’indice de lumination est IL ou EV (Exposure Value), on parle aussi plus couramment de valeur de stop, ou diaph.

Deux couples (vitesse/ouverture) qui ont le même indice de lumination correspondent à la même exposition sur le capteur.

Comme nous le montre ce tableau.

A chaque fois que la valeur diminue d’1IL, la quantité de lumière est divisée par deux. Et inversement, elle est multipliée par deux si elle augmente d’1 IL.

Les trois réglages que sont l’ouverture, la vitesse et la sensibilité vont donc nous permettre d’ajuster cette quantité de lumière.

  • L’ouverture : Rappelons qu’à chacun des paliers d’ouverture listés ci-dessous, la quantité de lumière est multipliée ou divisée par deux, donc augmente ou diminue d’un stop (IL, EV, diaph…). Mais la correction peut aussi se faire par 1/3 d’EV.  f/1 – f/1.4 – f/2 – f/2,8 – f/4 – f/5,6 – f/8 – f/11 – f/16 – f/22 – f/32
  • La vitesse :  Pour ce qui est de la vitesse à chaque palier (vitesse divisée par deux) la quantité de lumière double. Ou diminue de moitié quand on l’augmente. 1/8000s – 1/4000s – 1/2000s – 1/1000s – 1/500s – 1/250s – 1/125s -1/60s – 1/30s – 1/15s – 1/8s – 1/4s – 1/2s – 1/1s (1s) – 2s – 4s – 8s – 16s – 30s
  • La sensibilité :  Elle varie aussi par paliers : 100 iso – 200 iso – 400 iso – 800 iso – 1600 iso – 3200 iso – 6400 iso etc… avec des valeurs intermédiaires permettant d’affiner la sensibilité et donc l’exposition.A chaque fois qu’on double la sensibilité on gagne un stop, ou inversement.Attention cependant, les sensibilités trop élevées détériorent l’image en produisant du bruit. Certains capteurs sont très sensibles et permettent de monter au-delà de 6400 iso comme ceux de la gamme Sony A7s. Certains capteurs génèrent encore beaucoup de bruit au-dessus de 1600 isos.

La règle de F/16 à 100 iso.

Selon cette règle, à 100 iso par temps ensoleillé, l’exposition est bonne à une vitesse inverse de la sensibilité en iso. C’est-à-dire qu’à 100 iso et à F/16 on peut photographier à 1/100s. A 1600 iso il faut photographier à 1/1600s.

La luminosité d’une scène à 100 iso :

 

 

 

 

 

 

 

 

On comprend dès lors l’intérêt d’avoir un capteur qui présente une large plage dynamique : 15 à 16 stops pour les plus performants. Grâce à sa dynamique, le capteur parvient à saisir le maximum de nuances et détails dans les ombres et zones claires d’un éclairage très vif en plein soleil.